Accueil >> COOPERATION
TRANSFRONTALIERE
>> Les Bassins de soins
Dernière mise à jour : 28/07/2015
 
 

Les bassins de soins

 
 


L’espace frontalier France Wallonie Flandres se compose de sous-régions présentant des caractéristiques démographiques, culturelles, économiques, sanitaires, diverses. Or, la santé et l’accès aux soins sont déterminés par des facteurs d’appartenance géographiques, culturels, etc. qui doivent être pris en compte pour développer des projets de coopération en adéquation avec les besoins des populations. Cette intégration des caractéristiques spécifiques des bassins de vie s’impose davantage encore dans les territoires qui ont été découpés par une frontière.   

De nouvelles préoccupations de répartition de l'offre suscitent des approches territorialisées et les politiques de santé publique intègrent de plus en plus cette dimension territoriale. Le territoire paraît aujourd’hui l’instrument de la cohérence à développer en matière sanitaire et médico-sociale.

Le concept de bassin de soins transfrontalier convient parfaitement au développement de projet de coopération sanitaire entre des infrastructures et des services situés de part et d’autre de la frontière et dont la vocation est d’organiser la prise en charge la plus adéquate.

La question de l’accès aux soins renvoie inéluctablement à la répartition et à l’organisation de l’offre de soins. Comme l’accessibilité géographique n’est pas toujours suffisante pour garantir un accès effectif aux services dont la population a besoin, des actions spécifiques dans certaines zones peuvent y contribuer.

Objectifs

  • Définir les espaces de santé ;

  • Identifier les besoins en soins transfrontaliers dans cet espace ;

  • Inventorier les ressources disponibles ;

  • Analyser les écarts entre les besoins et les ressources ;

  • Dresser un bilan des carences ;

  • Proposer des complémentarités et des procédures à mettre en œuvre pour améliorer l’accès aux soins de qualité et renforcer  l’offre de soins dans ces bassins par des synergies ;

  • Etendre les procédures en vigueur sur les trois versants à l’intérieur de cet espace pour assurer le maintien des droits d’accès aux soins, le niveau de prise en charge régies par convention.